Domestic Dancer

Presque "Permanent vacation"

OPAAO, 2013

J’ai comme tout le monde mes petits plaisirs coupables. Mon préféré, c’est danser lorsque je suis seule à la maison. J’adore « me la donner grave » sur Beyoncé en faisant la vaisselle, me prendre pour Tony Manero en me séchant les cheveux. C’est un acte de libérté. Je m’oublie alors, un peu comme Napoléon Dynamite sur scène devant ses camarades dubitatifs .

Mais là mon public est imaginaire. Je fantasme alors une toute puissance de mon corps. Il devient magnifique, objet de tous les regards. Bien évidemment, en faisant ça, je ne suis plus vraiment moi-même. C’est toute une mythologie qui m’habite, celle du home alone dancer. Je suis tour à tour Tom Cruise dans « Risky Buisness », Mia Wallace dans « Pulp Fiction », Carlton Banks dans le « Prince de Bel Air »…. et bien d’autres encore .